Sejour bien etre, méditation, zen et yoga

Ashtanga Yoga : le yoga le plus complet

L’Ashtanga Yoga, aussi appelé « Raja-yoga », trouve ses origines dans les textes Sanskrit de Patanjali. Il désigne un yoga de l'aboutissement et est considéré comme le yoga le plus complet de tous. Le terme « Ashtanga » est composé de deux mots Sanskrit : asta, qui signifie « huit » et « anga » qui signifie « membres », lesquels huit membres correspondent aux huit principes de base de l'Ashtanga Yoga.

Qu’est-ce que l’Ashtanga Yoga ?

L’Ashtanga Yoga est une forme traditionnelle de yoga extraite du Yoga Sutrats (la bible du yoga) créée et enseignée dès 1948 à Mysore, en Inde, par Pattabhi Jois, élève de l’éminent professeur de yoga Krishnamacharya, dans le but d’apprendre à chacun à se soigner par lui-même.

Elle se décompose en huit principes allant de la restriction de soi à la réalisation de soi en passant par l’activité physique ou encore la méditation. Plus qu’une activité physique, il s’agit donc d’un véritable art de vivre, pouvant en outre aider à guérir d’anciennes blessures physiques ou émotionnelles ou simplement à maintenir un corps et un esprit sains.

L’Ashtanga Yoga serait un condensé de plusieurs autres formes de yoga, et notamment du Buddhi Yoga (ou yoga de l'intellect), du Gyan Yoga (ou yoga de la connaissance), du Hatha-yoga (ou yoga de la maîtrise du corps, de la respiration et des sens), du Sanyas-yoga (ou yoga de la renonciation ou du dépouillement), du Karma-Yoga (yoga de l'action) et du Bahkti-Yoga (ou yoga de la dévotion).

C’est une forme de yoga dynamique, dont les séries se répètent et dont la pratique complète sollicite aussi bien le corps, le souffle et l’esprit. Une bonne méthode pour se recentrer et s’assouplir rapidement, basée sur la synchronisation de la respiration appelée « Pranayama » avec une série de postures progressives et adaptées au niveau de chacun.

 

►Découvrez tous nos stages de yoga à travers le monde

Principes de base et spécificités de l’Ashtanga Yoga

L’Ashtanga-Yoga repose sur les 8 principes suivants : la relation aux autres (yama), la relation avec soi-même (niyama), la posture (asana), la respiration (praṇayama), l’écoute sensorielle intérieure (pratyahara), la concentration (dharaṇa), la méditation (dhyana) et l’état d’unité ou de réalisation de soi (Samadhi), lesquels principes se renforcent mutuellement.

Ainsi, la pratique des postures ou asanas renforce le respect des yama (éthique) et niyama (auto-purification), qui à leur tour permettent de progresser dans les asanas, créant ainsi un cercle vertueux.

Il se compose de 6 séries de postures, les difficultés allant croissantes de série en série. Il faut parfois des années pour accéder aux séries supérieures or il n’est pas indispensable d’y accéder pour apprécier les bienfaits de l’Ashtanga, le cheminement étant plus important que la recherche de performance.

Dans la pratique de l’Ashtanga les postures s’enchaînent les unes après les autres de manière fluide, mais à la différence du Vinyasa yoga qui en dérive, elles sont répétées à l’identique pour chaque série, structurée de la même façon : salutations au soleil, postures debout, postures assises, flexions arrières,…

C’est une forme de yoga à pratiquer quotidiennement, le plus souvent à travers des séances dites « Mysore », à raison de 6 jours par semaine, très tôt le matin, avant que l’esprit ne s’encombre des préoccupations du quotidien.

Une attention particulière est portée à la respiration - sonore, c’est elle qui va rythmer le mouvement et favoriser la concentration – et au regard (drichti). Le porter sur un endroit donné permet de calmer l’esprit et de maintenir son attention.

Les bienfaits de l’Ashtanga Yoga

L’Ashtanga Yoga s’attache à développer la force, la souplesse, l’équilibre et la résistance. La pratique régulière des différentes postures apporte en effet une plus grande endurance, aussi bien physique que mentale, en amenant à une meilleure conscience du corps et à un équilibre psychique tout en favorisant la concentration.

Associé à la respiration, l’enchainement dynamique de postures produit en outre une chaleur interne intense favorisant la purification et l’élimination des toxines des muscles et des organes. La circulation s’en trouve améliorée, le corps retrouve sa tonicité et sa légèreté, et l’esprit son calme et sa sérénité.

Le yoga Ashtanga a l’avantage de ne pas gonfler les muscles mais de les renforcer et de les allonger, permettant ainsi à celui qui le pratique régulièrement de retrouver une silhouette harmonieuse et amincie.

A qui s’adresse l’Ashtanga Yoga ?

Bien que relativement physique, le yoga Ashtanga est accessible à tous. Il existe cependant différents niveaux permettant au plus grand nombre de le pratiquer, quelle que soit sa souplesse.

Véritable solution curative, le yoga Ashtanga est particulièrement recommandé aux personnes sujettes aux douleurs physiques et/ou psychiques. Les femmes enceintes, de préférence déjà expérimentées, peuvent également le pratiquer à partir du troisième mois de grossesse.

Et pas besoin de s’inscrire à un cours ! Parce qu’il est composé de positions répétées, il est très facilement praticable, seul, chez soi, à condition toutefois d’avoir acquis une bonne maîtrise de l’ensemble des mouvements.

Les formes de yoga dérivées de l’Ashtanga

Le vinyasa yoga est la forme de yoga qui s’apparente le plus à l’Asthanga ; aussi dynamique, mais dont les séquences ne suivent pas de modèle préétabli et sont à chaque fois différentes. Le power yoga aussi appelé « baptiste yoga » en est également une forme dérivée, or c’est une approche plus sportive de l’Ashtanga, voire « fitness », souvent proposée dans des salles de sport surchauffées pour favoriser la transpiration et l’élimination des toxines.

icone nl

Recevez nos bons plans