Sejour bien etre, méditation, zen et yoga

Pilates & Méthode de Pilates : Le Guide pratique complet

« […] Dix séances pour sentir la différence… 20 séances pour voir la différence… 30 séances pour un corps tout neuf ». Joseph Hubertus Pilates (1880 – 1967). Le pilates ou méthode de pilates consiste en un enchainement d’exercices variant mouvements et positions. Il s’agit en fait d’une gymnastique douce facile et accessible à tous. Renforçant et étirant les muscles, les pilates contribuent également à l’alignement corporel. Halte aux stéréotypes et clichés ! Le pilates est loin d’être une pratique réservée aux femmes, comme nous allons vous l’expliquer dans cet article…

Histoire du pilates

Histoire du pilates

Si en ce moment la discipline fait parler d’elle comme un véritable phénomène tendance récent, l’histoire du pilates n’est pourtant pas toute jeune !
Il est difficile de donner une date précise à la création de la discipline. Elle a été développée par Joseph Hubertus Pilates, né en 1800 en Allemagne et de constitution fragile.

Afin de préserver sa santé et améliorer sa carrure, sa forme physique, il a testé de nombreux programmes, les remaniant afin qu’ils fonctionnent sur lui. Après s’être penché sur des disciplines sportives et orientales, il a mis au point sa première méthode qu’il baptisa la « contrology », plus connue aujourd’hui sous l’appellation méthode pilates en hommage à son créateur.

Son concept a connu une percée inattendue lors de la guerre, sa femme étant infirmière et travaillant auprès de soldats blessés ; on se rendit compte que les patients qui se soumettaient aux exercices des époux Pilates guérissaient plus vite et tombaient moins facilement malades.

Ils déménagèrent aux Etats-Unis dans les années 1920 et Joseph « Joe », ouvrit son premier studio à New-York 6 ans plus tard, en 1926. Fort du succès qu’avaient eu son programme lors de la Première guerre mondiale, son studio attira vite l’élite de la ville, qui vit dans sa méthode un bon moyen de s’exercer sans prendre de masse et d’améliorer sa souplesse.

Face à cet engouement pour ses enseignements, Joe Pilates publia son premier livre en 1934, expliquant comment garder la forme grâce à de simples exercices. Ce premier tome fut rapidement complété en 1945 par un deuxième, intitulé « Return to life through contrology » et détaillant 34 exercices de base.

Suite au décès accidentel de son créateur, la méthode a été perpétuée par ses anciens élèves qui l’ont transmise à leur tour. On peut citer parmi eux la célèbre danseuse de ballet Romana Rkyzanowska, qui fonda sa propre école, la « Romana’s Pilates ». D’abord cantonnée aux Etats-Unis, la pratique a progressivement conquis les pays anglophones, à commencer par le Canada puis l’Angleterre avant de gagner l’Europe et le reste du monde.

Depuis, le succès de la méthode n’a cessé de grandir sous l’impulsion du mouvement de l’entre-deux guerre, de la parution de multiples ouvrages sur le sujet mais aussi de l’engouement qu’elle a su provoquer chez les célébrités, encore de nos jours.

Si le cœur du pilates reste entier, la pratique a été perfectionnée pour convenir à tout le monde, y compris aux athlètes.
Depuis 2012, une fédération française de pilates a même vu le jour et connaît une existence légale grâce à l’investissement d’associations militant pour cette cause.

Bénéfices liés à la méthode Pilates

La méthode Pilates a été conçue pour agir sur le corps et sur l’esprit, pour rééquilibrer les deux. Outre le fait de contribuer à réduire le stress (physique et mental) dans une société oppressante, la méthode vous permet d’apprendre à contrôler votre posture, à mieux vous tenir au quotidien.

Grâce à son travail de respiration que nous développerons un peu plus bas, il améliore considérablement le souffle ce qui permet de lutter contre les crises d’angoisse et améliorer ces performances sportives. Faisant travailler le dos et le bassin, la pratique du pilates permet de tonifier et raffermir les muscles tout en luttant activement contre le mal de dos, grâce à des exercices adaptés.

Ajouté à cela, la pratique contribue à améliorer la circulation sanguine et prévient des effets du vieillissement.

Ainsi, ses nombreux bénéfices en font une discipline à privilégier pour bon nombre de personnes ! Tout d’abord nous pensons aux personnes non sportives qui ont perdu l’habitude de faire travailler leurs muscles : la méthode Pilates permet de leur faire de nouveau pratiquer une activité physique douce sans danger pour leur santé.

Dans une seconde mesure, la pratique peut être idéale pour les personnes âgées souhaitant s’entretenir, pour des malades en convalescences ou encore pour les femmes enceintes (travail de prise de conscience du corps) ou venant de donner naissances.

Dans certains cas rares un contrôle médical sera nécessaire pour s’assurer que la méthode Pilates répond bien aux besoins de la personne, mais la discipline reste accessible sans restrictions à toute personne bien portante.

Afin de vous initier à la pratique du Pilates, découvrez tous nos Stages de pilates.

Concepts fondamentaux de la méthode de pilates

Concepts fondamentaux de la méthode de pilates

Comme toute méthode ou programme qui se respecte, la discipline a été fondée sur certains concepts immuables la définissant.

• La respiration : Etape fondamentale de la méthode Pilates, la respiration doit être costale et non abdominale ; c’est-à-dire qu’il faut respirer avec le thorax et non avec le ventre afin de muscler les abdominaux. On cherche une certaine amplitude de respiration qui aide à la détente et à la relaxation.

• La concentration : L’un des buts du pilates étant de rééquilibrer le corps et l’esprit, il faut être focalisé sur l’exercice et les positions pour en retirer tous les bénéfices. Les mouvements doivent provenir du centre du corps, en adéquation avec la respiration.

• Le contrôle : Notion très simple à appréhender, le / la pratiquant(e) doit maîtriser ses mouvements afin de réaliser l’exercice avec précision. Il ne faut pas subir son corps mais apprendre à le dompter.

• Le centrage : Ce point concerne la zone centrale du corps, qui doit être engagée dans chaque exercice. Le but est de ne pas trop cambrer sa colonne vertébrale, de la garder aussi « neutre » que possible au fil de la pratique.

• L’ordre : Certains exercices de pilates ont été confectionnés dans une logique bien précise. Ce faisant, au regard de leur complémentarité, ils doivent être exécutés dans l’ordre.

• La fluidité : Expliquant peut être l’engouement de la méthode Pilates par les danseurs, les enchaînements de mouvements doivent être fluides un peu comme dans les chorégraphies. Ce n’est pas une simple préparation physique sans sens ! Les mouvements doivent dans la mesure du possible être sans à-coup.

• Bonus, la relaxation : Intervient en général en fin de séance afin de souffler et s’étirer pour éviter de se blesser !

L’exercice pratique de la méthode Pilates

Faisant principalement travailler les abdominaux, le pilates peut se pratiquer avec ou sans accessoires.

En premier lieu, le pratiquant doit se munir d’un tapis et d’une tenue confortable le laissant libre de ses mouvements. Le pilates sur tapis comprend trois niveaux de difficultés et ressemble un peu au yoga ou à la danse barre au sol.

Rapidement, l’instructeur peut introduire divers accessoires pour faire travailler le corps entier.


Le ballon et le boudin de mousse permettent ainsi de faire travailler l’équilibre, le cercle (à positionner entre les jambes) aide à se muscler les cuisses alors que le rubber band (une élastique spécifique à l’exercice) est excellent pour travailler les étirements et la résistance !

Ces enchainements permettent donc de s’exercer doucement en limitant les risques de blessures et en se relaxant en groupe ou individuellement !
Pour un travail plus poussé et réservé aux plus aguerris, certaines machines existent en centres spécialisés.

On compte parmi elles le reformer, appareil très prisé en pilates : sorte de lit comprenant divers accessoires (barre d’appui, poulies, …) pour s’exercer allongé dans différentes postures.

Autre appareil bien connu des initiés : la chaise ou chaise wunda. Il s’agit d’un petit tabouret sur lequel figure deux poignées. Le pratiquant pourra dès lors prendre appui dessus dans diverses positions (allongée, assise, debout).

Avant de s’essayer à ces machines toujours plus complexes que les exercices sur tapis, le mieux est d’appréhender les bases de la méthode Pilates et de les maîtriser.

On peut toutefois souligner que l’introduction de ces machines offre d’intéressantes perspectives d’évolution pour les adeptes de la discipline, en quête de nouveauté ! Les messieurs sont donc tout aussi bienvenus que les dames.

Les célébrités et le Pilates

Comme le confiait Kate Hudson à propos du pilates : « Cela fait bientôt 15 ans que j’en pratique et vous savez, lorsque votre esprit est solide ainsi que votre corps, tout commence à être facile dans vos vies, vous abordez la vie d’une autre manière ».

Parce que le pilates s’adresse à tout le monde, voici une petite listes non exhaustive d’autres stars qui pratiquent la discipline…
- Lady Gaga
- Jennifer Aniston
- Madona
- Lucy Liu
- Jennifer Lawrence
- …

icone nl

Recevez nos bons plans