Quantcast
Sejour bien etre, méditation, zen et yoga

Soyez Zen, le 21 Juin c'est (aussi) la journée mondiale du yoga !

Ce Mercredi on ne fêtera pas uniquement la Musique mais également le Yoga. Suite à la demande du premier ministre indien Narendra Modi, l'ONU a adopté en 2014 une résolution visant à créer, le 21 Juin, la « journée mondiale du Yoga » . A ce jour, pas moins de 177 nations se sont associées à cette démarche pour "faire connaître les bienfaits de la pratique du yoga".

En France, la pratique du Yoga est de plus en plus populaire et tend à se démocratiser auprès de nouvelles populations, en quête de sens et de bien-être.

Un véritable engouement et une démocratisation du Yoga en France

La Fédération Nationale des Enseignants de Yoga a dressé le mois dernier un bilan de son développement un France.

En 2017, près de 2,5 millions de personnes pratiquent le Yoga en France. Longtemps associée à un public exclusivement féminin et de séniors, la discipline se démocratise et attire de nouveaux pratiquants depuis maintenant plusieurs années.

Même si le Yoga reste essentiellement une discipline féminine, environ 25% des pratiquants sont aujourd’hui des hommes contre à peine 10 % il y a une dizaine d’années, selon les estimations de la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga (FNEY).

L'âge moyen du pratiquant tend également à diminuer. Désormais il se situe autour de 40 ans, contre 50 ans il y a peu. Les actifs notamment, se tournent vers cette discipline permettant de « prendre du recul dans une société de plus en plus anxiogène » d'après Isabelle Morin-Larbey, présidente de la FNEY.

Contrairement à une idée reçue, les résultats d'un récent sondage de fin 2016 du magazine Esprit Yoga indiquent également que la pratique du Yoga n'est pas une mode essentiellement urbaine voire « bobo ».
44% des personnes ayant répondu au sondage vivent en effet dans des localités de moins de 20 000 habitants et 16 % seulement à Paris ou en région parisienne. Il s'agit donc bien d'un engouement général au sein de la population française.

Une recherche de bien-être dans une société anxiogène

Le yoga est considéré par ses pratiquants comme une méthode efficace pour se prémunir contre le stress et les dérives de la société actuelle. Angoisse et pression au travail, rythme de vie effréné, de plus en plus d’actifs se tournent vers le Yoga pour prendre du « temps pour soi », se déconnecter de la société et prendre du recul avec les soucis du quotidien. Un équilibre spirituel mais également physiologique est ainsi recherché.

Un sondage en ligne a été réalisé fin 2016 auprès des lecteurs du magazine Esprit Yoga concernant leurs motivations à la pratique du yoga :

- 75% des réponses mettent au premier plan le « bien-être qu'il apporte ».
- 55 % ou plus indiquent « trouver un meilleur équilibre de vie », « avoir un mental clair et serein », « me détendre et réduire le stress ».
- 48 % font appel à l'aspect spirituel du yoga.

Les aspects purement physiques (souplesse, forme, santé) sont moins plébiscités, montrant ainsi que l'objectif premier des pratiquants se situe au niveau du bien-être.

« Au travail je ne me rendais pas compte du stress qui émergeait en moi, j’ai pu reconnaître cette angoisse et m’y adapter. Le yoga me permet de traverser la vie avec plus de douceur », explique un pratiquant et professeur de yoga.

« À l’ère du tout, tout de suite, les personnes ne savent plus où se situer et cherchent à sortir de la compétition permanente qu’implique notre société. Le yoga pose des limites et permet aux pratiquants de dire ce qui est acceptable ou non », ajoute Isabelle Morin-Larbey.

Les effets bénéfiques du Yoga sur la santé physique et mentale

De nombreuses études montrent les bienfaits du Yoga sur la santé. Plusieurs cas scientifiques montrent en effet que la pratique du Yoga, axée sur la respiration, a des effets positifs sur le cœur, le système digestif et l'irrigation des organes vitaux.

Certains médecins recommandent sa pratique à leurs patients. « Le yoga permet de lutter contre les maladies cardio-vasculaires, la relaxation fait baisser la tension artérielle et la fréquence cardiaque », explique le cardiologue François Dany.

« Le premier intérêt du yoga est d’apprendre aux gens à respirer car l’essoufflement est une des premières causes d’insuffisance cardiaque ».

Des bénéfices sur la santé physique qui, à terme, se traduisent sur la santé mentale des pratiquants. « Le corps et l’esprit sont liés » rappelle Isabelle Morin-Larbey. « Le yoga amène tout doucement les personnes à reprendre confiance en soi. On apprend à distinguer l’essentiel de l’accessoire et on ne s’énerve plus dans le quotidien ».

En conclusion, vous qui lisez ces lignes, faites une pause, respirez et soyez zen ! Et qui sait, vous serez vous aussi bientôt un adepte du Yoga !

►Découvrez tous nos stages de yoga à travers le monde

icone nl

Recevez nos bons plans